Le travail de proximité

Développez des partenariats locaux pour développer votre réseau

Nous l’avons déjà abordé à travers différents articles, l’art de la prospection commerciale repose sur l’image, les prises de contact, les échanges, en somme il faut être connu.

Pour certains, une mauvaise publicité à l’échelon international vaut mieux qu’une campagne de prospection. Sans pour autant adhérer à cette idée, il est évident de dire que si l’on vous connait, on a plus de chance de vouloir essayer vos produits.

Dans cette logique, vous pouvez faire de nombreuses démarches au niveau local pour vous faire connaître.

Petit tour d’horizon des techniques de proximité

Le bénévolat

Et oui cela peut paraître quelque chose de contreproductif, mais c’est pourtant un moyen très efficace de vous faire connaître, vous avez bien entendu le bénévolat dans votre localité qui peut vous permettre de rencontrer des gens et éventuellement aborder auprès de ces derniers votre profession, mais là vous ne ferez que communiquez autour d’un produit ou d’un service. Le plus efficace est bien entendu de prouver votre savoir-faire.

Si par exemple vous êtes un développeur web, proposez gratuitement vos services à une association dont vous aimez à la fois la raison d’être et qui en plus a de nombreux adhérents, contacts, c’est une très bonne publicité qui vous permet de montrer vos compétences et d’obtenir une excellente publicité.

Les petits commerces

Cette technique s’adresse principalement aux artisans, auto-entrepreneurs, aux services de proximité direct, mais il est important de ne pas l’oublier, faites le tour des commerçants chez qui vous avez des habitudes, votre boulanger, votre boucher, votre libraire, bref tous les endroits où il y a du passage, de l’attente et où vous pouvez être vu. Cette publicité est totalement gratuite et si vous utilisez les bonnes techniques, comme l’utilisation d’un flyer ou d’une carte de visite qui vous démarque, le regard des passants sera attiré, souvenez-vous, l’objectif est de vous faire connaître, pas forcément de transformer immédiatement !

Les cercles d’entrepreneurs

Il existe de très nombreux cercles d’entrepreneurs ou même syndicat, souvent il est nécessaire de donner une contribution pour adhérer. Il est important de ne pas négliger cette piste, en effet même si vous pouvez vous retrouver directement avec vos principaux concurrents, il ne faut pas négliger certains aspects, la sous-traitance, une de vos compétences qui vous démarque de vos concurrents. Mais aussi tout simplement des affinités qui se créent avec un professionnel complémentaire de votre milieu, le copinage est très souvent un excellent apporteur d’affaire.

Les chambres consulaires

La CMA (chambre des métiers et de l’artisanat) ainsi que la CCI (chambre de commerce et d’industrie) de votre région sont d’excellents moyens de rencontrer des interlocuteurs qui connaissent le marché régional d’une part et qui connaissent un très grand nombre d’entrepreneurs.

En nouant des contacts intelligents auprès des chambres consulaires, vous pouvez avoir des apporteurs d’affaires, qui ne feront que favoriser le développement économiques dans leur localité, ce qui est leur mission première. Lors de ces échanges, pensez à vous vendre efficacement.

Votre banquier

Les banquiers sont toujours intéressés et proche de leur argent, bien que cette vision populaire soit un peu trop catégorique, elle n’est néanmoins pas très loin de la réalité, votre banquier a pour objectif de fructifier l’argent, le vôtre, celui des autres clients et surtout celui de la banque. Ainsi votre banquier peut s’avérer un excellent apporteur d’affaire, surtout si vous savez valoriser vos compétences auprès de ce dernier. Bien entendu, il ne peut vous favoriser plus qu’un autre, mais il peut vous mettre en avant et laisser son client, prospect, décider.

Votre banquier a de nombreux intérêts dans cette transaction, vous fidéliser, conserver ses ressources en interne, l’argent va d’un compte à l’autre mais dans sa propre banque et surtout s’il est sur de vos compétences, des garanties supplémentaires sur la réussite du projet.

Conclusion

Tous les moyens sont bons pour vous faire connaître, développer le relationnel, développer votre approche de la clientèle en vous appuyant sur des portes paroles, c’est une forme de bouche à oreille efficace. Les techniques présentés ci-dessus ne peuvent s’appliquer à chaque corps de métiers, mais pour chaque métiers il existe des solutions, il vous suffit de tisser un réseau, créer des partenariats, c’est long, c’est un travail fastidieux, mais votre entreprise à des vues sur plusieurs années, pensez toujours au futur et pas uniquement au présent !

Recommandez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *